En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

African Paris Gallery L'Oeil et la Main. Art premier primitif africain
Situation dans le site : GALERIE D'ART PRIMITIF / AFRICAN ART GALLERY » Ethnie » Gouro

Image Gouro

Gouro

 

Vivant entre les Baoulé et les Yauré à l’ouest, les malinke au nord et les Bété et wé au sud. Les Gouro habitent dans une région recouverte par la savane et la forêt. Ils migrèrent en provenance du nord durant le XVI et sont aujourd’hui au nombre de deux cent mille, ils se nommaient Kweni mais lorsqu’ils furent colonisés entre 1906 et 1912 les envahisseurs français, leur donnèrent le nom de Gouro. Les villages Gouro sont composés de maisons rondes dans la partie nord et rectangulaire dans la partie sud. Chaque village est dirigé par un conseil des anciens, représentant chaque famille, et par des sociétés secrètes. Les gouro cultivent principalement le coton, le riz, le café et le cacao, les hommes défrichant et les femmes s’occupant des plantations.

L’art Gouro est un art élégant et se compose surtout de masques présentant des figures allongées un profil concave et des yeux en amande.

 

Masques :

 

Différents types de masques peuvent être remarqués. Dans la partie ouest du pays Gouro,, les masques ont un menton pointu, une bouche protubérante des yeux globuleux en amande et un front haut parfois orné de scarifications. Ils ont une fonction apotropaïque mais sont aussi portés par les bourreaux lors des exécutions.

Le style du sud est influencé de par celui de la tribu voisine, les Bété. Leurs masques sont identifiables, grâce a leur traits plus naturalistes, leurs scarifications au milieu du front, leur nez triangulaire et leurs yeux entourés de scarifications incisés , ils sont parfois appelés masques Bété-Gouro

Un autre type de masque trouvé dans cette région, présente un front bombé, un nez retroussé des yeux en amande et un menton pointu.

Les masques Gye, représentant un visage humain ou une tête d’éléphant ou d’antilopes sont portés lors des funérailles des notables, important et ne peuvent être regardés que par les hommes.

Dans la partie nord du pays Gouro, quatre types majeurs de masques peuvent être distingués.

Le masque Gye qui représente une tête d’antilope, stylisé est porté durant les festivals commémoratifs. Les trois autres types de masques apparaissent durant des fêtes et sont la propriété de famille désignées par le conseil des anciens. Le masque Zamblé a lui aussi la forme d’une tête d’antilope , le masque Gu ressemble a un visage de femme avec des scarifications, frontale et une coiffure élaborée comportant des amulettes ; enfin le masque Zauli en forme de tête d’antilope aux yeux tubulaires possède une paire de corne et une bouche en forme de bec.

 

Statuettes :

 

Les artistes Gouro ont sculpté des statuettes dont la taille varie entre 20 et 80cm, elles apparaissent lors de fêtes portées sur la tête d’un danseur, où sont gardées précieusement dans les maisons et utilisées à des fins divinatoires, elles représentent des personnages debout, les mains posées sur les hanches, leur long cou, supportant une tête caractéristique présente les mêmes traits que les masques.

 

D’après l’art tribal d’Afrique Noire, JB Bacquart



Recherche
Traductions du site
Menu
Lettre d'information
Liens
Publicités