En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

African Paris Gallery L'Oeil et la Main. Art premier primitif africain
Résultat de la recherche Résultat de la recherche : 'texte'

Masque calao, Gurunsi-Nuna, Burkina Faso
Masque calao, Gurunsi-Nuna, Burkina Faso
4 500,00 €
Masque facial à cornes Kwele, Gabon
Masque facial à cornes Kwele, Gabon
150 000,00 €
Poupée biga, Mossi, Burkina Faso
Poupée biga, Mossi, Burkina Faso
2 600,00 €
Masque féminin Kifwebe, Songye, République Démocratique du Congo
Masque féminin Kifwebe, Songye, République Démocratique du Congo
12 000,00 €



 

Félix Fénéon
 
Paul Signac, Sur l'émail d'un fond rythmique de mesures et d'angles, de tons et de teintes, Portrait de M. Félix Fénéon en 1890, Opus 2171.
 
Félix Fénéon en 1901 par Maximilien Luce.
Félix Fénéon est un critique d'art, journaliste et directeur de revues français, né à Turin (Italie) le 22 juin 1861 et mort à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) le 29 février 1944. Anarchiste, il est inculpé, en 1894, lors du procès des Trente
 
Jean Paulhan a écrit un essai intitulé Félix Fénéon ou le critique : Félix Fénéon incarne en effet avant tout le critique au goût très sûr, qui savait que Rimbaud, Jules Laforgue, Stéphane Mallarmé, Paul Valéry et Apollinaire seraient les grands écrivains de son temps et non Sully Prudhomme ou François Coppée, et qui rendait justice aux impressionnistes puis post-impressionnistes quand ses confrères encensaient les Pompiers.
 
Le Prix Fénéon, littéraire et artistique, est créé en 1949 à l'initiative de la veuve de Félix Fénéon, Fanny Goubaux.
 
De 1881 à 1894, Félix Fénéon fut employé au ministère de la guerre. « Personne ne savait comme lui rédiger un rapport sur n'importe quoi, affirme un de ses collègues cité par Octave Mirbeau, et il se faisait une joie de
Lire la suite... ]

 

Maitre de BULI ( Maitre de Katéba)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

POL P. GOSSIAUX 
 
Professeur d’Histoire et Ethno-sémiologie 
des arts africains à l’Université de Liège. 
 
 
 
Les Maîtres de Buli 
 
Esthétique et Ethno-histoire (avec deux inédits) 
 
 
 
En 1937, le hasard d'une exposition1 mit en présence deux sièges à 
cariatide « royaux »2 d'origine Luba (Zaïre) qui offraient entre eux de 
frappantes similitudes, tout en présentant d'étroites analogies avec la 
célèbre porteuse de coupe agenouillée, conservée au Musée de Tervuren3. 
Tout en entrant incontestablement dans l'orbe de la grande statuaire des 
Baluba (plus précisément du groupe des Bahemba-Bakunda), ces œuvres 
s'écartaient à tel point des canons esthétiques fondamentaux de ce peuple 
que l'organisateur de l'exposition, Fr. M. Olbrechts, acquit la conviction 
qu'elles étaient de la main
Lire la suite... ]

SPECIAL CARRE RIVE GAUCHE
vernissage le jeudi 31 mai à partir de 18 h
exposition du 31 mai 2012 au 31 octobre 2012
Art Gallery l’œil et la main
41 rue de Verneuil, 75007 Paris 
contact@agalom.com
www.african-paris.com
01.42.61.54.10
Horaires d’ouverture : du lundi au samedi 14h-19h
Synopis de l' exposition
SIGNIFIER la tradition
PENSER l'identité africaine
Entre Histoire et légendes, L'exposition " HEAUMES" , masques choisis par Armand Auxiètre,
propose de décrypter, la toute puissance des symboles dans l'action socio-culturelle des
communautés africaines,
explorant par la voix du masque et de son apparence - " per-sonare, persona " - la transgénération de la civilisation africaine dans ses mémoires rituelles, initiatiques, comme de l'image
suggérée, au service de l'émotion.                                                              
Lire la suite... ]

 
 
Pol Pierre Gossiaux
 
Titulaire de la Chaire
d’Anthropologie des systèmes symboliques
et d’Ethnosémiologie de l’Art africain
Université de Liège (Belgium)
 
PP.Gossiaux@ulg.ac.be
 
 
 
 
 
Le Bwame  du Léopard
des
Babembe  (Kivu-Congo)
 
Rituel initiatique et rituel funéraire
 
Avec 52 illustrations
 
 
 
 
 
 
 
          2
     
 
 
 
Table des matières (1ère partie)
 
 
 
 
 
Avant dire. Présentation du Bwamè                                    
 
 
3
Fondements de l’anthropologie
et de l’ethnosémiologie bembe
 
10
Exorciser l’animal
 
Fondements du savoir bembe
 
 
15
Les animaux et la titulature du Bwamè
       
Lire la suite... ]

Pol P. Gossiaux
 
Professeur d’Histoire et Ethno-sémiologie
des arts africains à l’Université de Liège.
 
 
 
Les Maîtres de Buli
 
Esthétique et Ethno-histoire  (avec deux inédits)
 
 
 
En 1937, le hasard d'une exposition1 mit en présence deux sièges à cariatide « royaux »2 d'origine Luba (Zaïre) qui offraient entre eux de frappantes similitudes, tout en présentant d'étroites analogies avec la célèbre porteuse de coupe agenouillée, conservée au Musée de Tervuren3. Tout en entrant incontestablement dans l'orbe de la grande statuaire des Baluba (plus précisément du groupe des Bahemba-Bakunda), ces œuvres s'écartaient à tel point des canons esthétiques fondamentaux de ce peuple que l'organisateur de l'exposition, Fr. M. Olbrechts, acquit la conviction qu'elles étaient de la main d'un artiste unique dont le génie, profondément original, n'avait su se plier aux normes esthétiques imposées par la Tradition. « Pour la première fois, note M. Leiris, l'idée de l'individualité d'un sculpteur africain (était) mise en avant »4.
 
La porteuse de coupe de Tervuren, longtemps surnommée « Kabila la mendiante »5, avait par son originalité plastique et le profond mystère qu'elle semble receler intrigué de nombreux esthètes, des cubistes (C. Einstein) aux surréalistes (Ph. Soupault). Mais l'on attribuait volontiers ce
Lire la suite... ]

African Art on the Internet
 
 
 
15th Triennial Symposium on African Art, Arts Council of the African Studies Association, 2011, Wednesday, March 23 - Saturday, March 26, 2011, UCLA, Los Angeles, California
http://www.acasaonline.org/conf_next.htm
Addis Art - Ethiopian Art and Artists Page
Contemporary Ethiopian art and artists - paintings, sculptures and digital art work by students and professionals from Addis Ababa, Ethiopia. University instructor, Getahun Assefa's paintings, drawings, sculpture, digital art. Also work by his brother, Tesfaye Assefa. Based in Addis Ababa, Ethiopia. [KF] http://www.addisart.com/
Addis Art - Nouveau Art from Ethiopia
Artists include Shiferaw Girma and Lulseged Retta. Photographs of each artist's work, a biography, and video. Founded by Mesai Haileleul. [KF] http://www.addis-art.com/
Adire African Textiles - Duncan Clarke
History, background, and photographs of adire, adinkra, kente, bogolan, Yoruba aso-oke, akwete, ewe, kuba, and nupe textiles. The symbolism of images is often provided. One can purchase textiles as well. Clarke's Ph.D. dissertation (School of Oriental and African Studies) is on Yoruba men's weaving. See also the Adire African Textiles blog. Based in London. http://www.adireafricantextiles.com/
Afewerk Tekle
"Ethiopia’s leading artist." Biography, his paintings, sculptures, mosaics, murals, art in the artist's home. Afewerk created the stained-glass windows at the entrance of Africa Hall, headquarters of the United Nations Economic Commission for Africa. "In 1964, he became the first winner of the Haile Selassie I prize for Fine Arts." "In 2000, he was one of the few chosen World Laureates by the council of the ABI on the occasion of the 27th
Lire la suite... ]

Évolution conceptuelle en histoire de l'art africain
1. Le paradigme évolutionniste, concept scientifique pour interpréter les arts africains :
 
L'acquisition d'objets culturels africains lors de la colonisation favorise le développement de recherches scientifiques, tant sur le plan ethnologique que sur le plan de l'histoire de l'art. Pour Valentin Mudimbé, il y a en parallèle une quête promotionnelle de ces objets, considérés alors comme oeuvres d'art (dénommé : "art nègre", "art primitif"). Ces deux approches utilisent le concept de "primitif" pour interpréter les objets observés et présentés.
 
L'analyse esthétique de ces objets est fortement influencée au début par les paradigmes et les concepts évolutionnistes issus de l'anthropologie  - "phase d'ethnologisation" des cultures africaines, qui consiste à isoler les particularités culturelles, les objets et les sociétés. 
 
À la fin du XIXe siècle, Edward B. Tylor établit dans son ouvrage Primitive culture : researches int the development of mythology, religion, language, art and custom (1871) une relation entre les arts et les mentalités afin d'illustrer le caractère "primitife" et "inférieur" des populations étudiées. Les arts sont définis suivant leur développement technique. Ainsi, "il s'agit d'art de ces individus restés jusqu'à une époque récente à un niveau technique peu avancé, qui utilisent des outils mais pas des machines" (Sally Price 1995, 11). Et, au début du XXe
Lire la suite... ]

La promotion des arts africains : survol historique d'un processus
En Occident, l’acquisition d’objets originaires d’Afrique remonte à l’époque de la Renaissance. Les États européens entament alors des expéditions commerciales vers d’autres contrées à la recherche de produits nouveaux.
Le discours sur les objets évolue selon le contexte idéologique et scientifique de l’Occident depuis le XVe siècle jusqu’à nos jours. Les pièces acquises par les Européens dans les sociétés africaines subissent alors 3 phases majeures d’appropriation et d’interprétation : (1) comme curiosité (XVe – XVIIIe siècle), (2) en tant qu’objets ethnographiques ensuite (XIXe siècle) et finalement (3) comme œuvres d’art (à partir du XXe siècle).
LES EUROPÉENS EN AFRIQUE 
Le contexte historique de l’Europe du XVe et du XVIe siècle présente les premières manifestations idéologiques ayant participé à l’installation des colonies sur le continent africain. La montée de la classe bourgeoise dans le système économique lui permet d’imposer ses idées dans le développement des mentalités, principalement par les valeurs du marché économique et du progrès technique, vecteur de richesse. Ainsi, la découverte des autres continents est motivée par la recherche de nouveaux produits.
Les premières expéditions européennes vers le continent africain ont un caractère commercial indéniable et, elles remontent au XVe siècle. Elles ont d’abord lieu sur les côtes et permettent l’établissement de
Lire la suite... ]


Image ZAGOURSKI, Africa Disparue
ZAGOURSKI Kazimir Ostoja, LOOS Pierre, BASSANI Ezio
 
ZAGOURSKI, Africa Disparue : dalla collezione di Pierre Loos
 
 
Détails sur le produit:
 
Relié: 237 pages - Editeur: Skira / Seuil (4 octobre 2001) - Langue: Italien 
ISBN-10: 8884910072 - ISBN-13: 978-8884910073
Descriptions du produit
Amazon.fr
La photographie permet encore de belles redécouvertes. Car il faut bien parler de redécouverte, voire révélation, en ce qui concerne l'œuvre photographique de Casimir Ostoja Zagourski, dit Zagourski (1880-1941). Originaire de Pologne, Zagourski fut l'un de ces nombreux photographes inconnus des diverses ethnies de l'ancien Congo belge, vaste territoire qu'il parcourut en tout sens. Les êtres qui, là, se dressent devant nos yeux éblouis, appartiennent à un autre âge, un âge ou l'Afrique n'était pas encore domestiquée par les puissances coloniales, une époque faite de rites et de traditions qui ne manquent pas de laisser sur chaque corps les traces de son appartenance communautaire. Une Afrique, enfin, qui se sachant en voie de disparition regarde avec malice et effroi celui qui, une dernière fois, enregistre leurs us, leurs coutumes, masques et tenues, leur quasi-nudité. Reproduite avec un soin maniaque, chacune de ses images noir et blanc offre donc un extraordinaire voyage à travers le temps. L'ensemble est complété d'un texte introductif sur les conditions de création puis de redécouverte de cette œuvre atypique. --Damien Sausset
Quatrième de couverture
Un exceptionnel reportage photographique fait ressurgir la mémoire des comportements,
Lire la suite... ]


Image African Art in Transit
STEINER B. Christopher
 
African Art in Transit
 
Détails sur le produit:
Broché: 240 pages - Editeur: Cambridge University Press (27 janvier 1994) 
Langue: Anglais - ISBN-10: 0521457521 - ISBN-13: 978-0521457521
STEINER B. Christopher  -  African Art in Transit
Descriptions du produit
 
 
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
From Publishers Weekly:
In this specialized but illuminating work, Harvard-trained anthropologist Steiner analyzes the assumptions behind the work of native African art traders in Cote d'Ivoire, who serve as the link between African artists and Western collectors. He describes the trading process as not only a complex economic system but one of shifting cross-cultural exchange in which the image of Africa is continually redefined. Steiner classifies the range of sources and art objects available in the trading city of Abidjan, then describes how traders work. He analyzes different forms of bargaining (from careful negotiation with Western dealers to staged performance for tourists). More intriguingly, he argues that Western scholarship has influenced classification of art objects by ethnicity rather than by region, and observes how Africans seek authenticity in things Western, while visitors want symbols of a "primitive" lifestyle--as when he witnesses the barter of a mask for a Seiko watch. In the West, he notes, the practical value of African objects like baskets is ignored, while an obsession with the growing value of African art tends to negate appreciation of its beauty. Photos not seen by PW. 
Copyright 1993 Reed
Lire la suite... ]


Image LA STATUAIRE AKAN DE COTE D'IVOIRE
SCANZI Giovanni Franco 
 
LA STATUAIRE AKAN DE COTE D'IVOIRE
 
Descrizione libro: 
Edizioni Libreria Malavasi, Settembre 2010 - Ouvrage, de 416 pages, dédié aux Akan frontaliers, lagunaires et du centre de la côte d'Ivoire. Une représentation de 342 objets pour la plupart jamais photographiés avec texte en Français et en Anglais. Tirage de 1000 exemplaires numérotés, sur les 30 premiers exemplaires, une photo 20x25 cm reproduisant le statue Attié de la couverture (tirage platine virée à l'or, numérotée et signée par les photographes) est jointe au livre. L'ensemble est présenté dans un coffret bibliothèque de
Lire la suite... ]


Image GLI ORI DEGLI AKAN
SCANZI Giovanni Franco 
 
GLI ORI DEGLI AKAN: Gli attributi del re
 
 
Descrizione libro: 
De ferrari & Devega srl editoria e comunicazione, 2006 - 
Ouvrage de 160 pages, format 21x28, texte en Italien et en Français illustré par 160 photos couleurs, représentant 155 bijoux
Lire la suite... ]


Image Bijoux en or Akan  -  Gioeilli in oro akan
SCANZI Giovanni Franco 
 
Bijoux en or Akan  -  Gioeilli in oro akan
 
 
Descrizione libro: 
Cat. expo. Palazzo Rocca, Chiavari: 1999 - Ouvrage de 160 pages, 110 ill. n/b., 113 ill. coul., format cm. 21x28, texte en Français et en Italien représentant 116 bijoux Akan en or 18kr. Cet ouvrage est le catalogue d'une exposition de bijoux en or créés par le groupe ethnique Akan. Ces bijoux constituent l'une des expressions les plus significatives de l'art
Lire la suite... ]

Notes succinctes sur les masques kalengula des Luntu et des peuples voisins (R.D.C.)
(première partie)
Constantin PETRIDIS (1) in Arts d'Afrique Noire arts premiers Automne 2000 N° 115
Au sein de la littérature sur les masques de l'Afrique subsaharienne, ce sont surtout les masques en bois sculpté qui ont retenu l'attention des chercheurs. Les publications sur le bassin du Congo n'ont pas fait exception à cette règle. Ainsi, le catalogue d'exposition 'Face of the Spirits', publié en 1993 à l'occasion d'une exposition du même nom à l'Etnografisch Museum d'Anvers, ne montre, sur un total de cent treize masques, que cinq exemplaires en fibres tressées (2). La rareté de ces objets dans les collections occidentales est due, entre autres, au fait que les matières utilisées résistent mal au transport et aux changements climatiques. Il faut sans doute également voir dans cette lacune une explication d'ordre esthétique. En effet, les premiers collectionneurs d'art africain, se laissant guider par des idéaux occidentaux, ne prenaient en considération que des matières jugées nobles telles le bois, les métaux ou l'ivoire. Pourtant, hormis des masques en bois sculpté, plusieurs peuples du bassin du Congo ont produit des couvre-chefs et couvre-visages en fibres et autres matières plus éphémères. Or, bien qu'ils soient occasionnellement mentionnés dans des publications spécialisées, les études approfondies les concernant font aujourd'hui toujours défaut (3).
En vertu de ce constat, il nous a semblé pertinent de nous pencher sur l'étude d'un type de masque nommé kalengula qui, malgré une
Lire la suite... ]


Image MUMUYE - Art du peuple Mumuye du Nigéria
NEYT  François
 
MUMUYE - Art du peuple Mumuye du Nigéria
 
Détails sur le produit:
(ISBN: 2912646146 / 2-912646-14-6)
 
Descrizione libro: 
L'Enfance de l'Art, 2006. Couverture rigide. Photographies: LEBEDINSKY, Christophe; illustrations: MERIGOT, Xavier (illustratore). Galerie Flak, L'Enfance de l'Art, Paris, 2006. Couverture rigide, 181 pages, textes en français et anglais, format: 24.5 cm x 22 cm (9.75" x 8.7"). Plus de 100 photographies couleur, illustrations, cartes, dessins, bibliographie. Texte de François Neyt sur les arts et culture du peuple Mumuye du Nigéria, typologie des styles. Plus de 50 sculptures et masques
Lire la suite... ]


Image Black Africa: Masks, sculpture, jewelry
MEYER Laure
Black Africa: Masks, sculpture, jewelry
Détails sur le produit: Broché: 224 pages - Editeur: Editions Pierre Terrail (1992) - Langue: Anglais 
ISBN-10: 287939032X - ISBN-13: 978-2879390321
Descriptions du produit:The Northern Hemisphere has long looked at the art of the Southern Hemisphere and equatorial regions as a collection of curios or travel trophies illustrating the essentially barbarous nature of its creators. Slowly such views are changing as more effort is put to understanding the individual works of art and their context in the societies that produced them. Art historian Meyer has attempted to integrate over 200 color photos together with a general text giving an overview of the role of the arts in various African cultures. Although her choppy text (translated from the French) will provide a basis for interested readers to start research, the bibliography is dated and leads mostly to French sources. Rather than present an overview, Newton, the former director of New York's Museum of Primitive Art, has produced a catalog of suberb photographs with scholarly explanatory captions. The objects, mostly of wood, are drawn from Geneva's Barbier-Mueller Museum, considered one of the best collections in the world. Photographed with great depth of field and subtle lighting designed to accentuate texture, the sculptures are brought to life by a fine-grain printing process. Meyer uses some photos that also appear in Newton's book, but the two works complement each other rather than overlap. The Newton book is the better choice for general collections, but the differences in explaining societal context and the different scope of coverage warrant placement of both books in comprehensive collections. David McClelland, Temple Univ. Lib., Philadelphia Copyright 1992 Reed Business Information, Inc. --Ce texte fait référence à une
Lire la suite... ]


Image L'art africain
KERCHACHE Jacques - PAUDRAT Jean-Louis - STEPHAN Lucien
 
L'art africain. Les principales ethnies de l'art africain par Françoise Stoullig-Marin
 
Détails sur le produit: (ISBN 10: 2-85088-023-X  -   ISSN 0066-7951)
 
Couverture reliée sous jaquette en couleur: 620 pages - Format: 31,5 x 24,5 x 5,6 cm - 821 b/w illustrations and 248 color plates, bibliography, glossary, index. Book bloc loose at the rear.
Editeur: Paris, Citadelles & Mazenod - Data di pubblicazione: 1988
KERCHACHE Jacques - PAUDRAT Jean-Louis - STEPHAN Lucien
Descrizione libro - Présentation de l'éditeur   -   Biographie de l'auteur
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
 
Descrizione libro
 
Amazon.fr
L'Art africain n'a pas la vocation de donner une vision exhaustive de son sujet. Comme le soulignent d'entrée les auteurs: L'art africain, en effet, semble déjouer toute entreprise de présentation unitaire. Successions d'entités aux contours distincts, cumul des expressions spécifiques à chacune des cultures particulières qui le composent, son tableau n'en restituerait que la somme des disparités. C'est donc avant tout au spectacle de la diversité que se consacre cet ouvrage. Issues d'ethnies et d'aires stylistiques multiples, les cultures africaines n'ont pas développé leur art de la même manière. Si les masques et les statues restent la production la plus emblématique de la tradition artistique
Lire la suite... ]


Image African Masks: From the Barbier-Mueller Collection
HAHNER-HERZOG Iris, Maria Kecskesi, Lazlo Vajda
 
African Masks: From the Barbier-Mueller Collection
 
Détails sur le produit:
 
Broché: 287 pages - Editeur: Prestel; Édition: illustrated edition (2002) - Collection: African, Asian & Oceanic Art - Langue: Anglais 
ISBN-10: 3791327097 - ISBN-13: 3-7913-2709-7
HAHNER-HERZOG Iris, Maria Kecskesi, Lazlo Vajda: 
African Masks: From the Barbier-Mueller Collection
Descriptions du produit: Descrizione libro
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
 
Descrizione libro
 
From Library Journal
These two books by the same publisher are very similar in a number of ways?they are designed to accompany major European exhibitions; contain hundreds of visually impressive photos of some of the finest works of African artistry; and cover the art of Africa while emphasizing the sculpture of West and Central Africa. These similarities aside, the books differ significantly in terms of the nature of the text and the focus of the content. Early in the 20th century a small number of European collectors acquired significant collections of African art. Han Coray (1880-1974), a modern art dealer in Zurich, was one of the earliest of those collectors, and his extensive collection eventually became the property of the Zurich University Ethnographic Museum. African Art is a catalog of that collection, with over 300 photographs of the objects. While most of the catalog entries provide useful information about the objects, some are unsatisfyingly only descriptive. More than a dozen essays are also provided,
Lire la suite... ]


Image Collection ethnographique de Côte d'Ivoire : L'esprit et la matière
GALLIOT Gérard - Josette Rivallain, Yves Monnier, Angèle Gnonsoa, Collectif
 
Collection ethnographique de Côte d'Ivoire : L'esprit et la matière
 
 
Détails sur le produit: - Broché: 167 pages - Editeur: Somogy éditions d'art (21 juin 2007) 
Collection: COEDITION ET MU - Langue: Français 
ISBN-10: 2757200054 - ISBN-13: 978-2757200056
GALLIOT Gérard - Josette Rivallain, Yves Monnier, Angèle Gnonsoa, Collectif
Collection ethnographique de Côte d'Ivoire : L'esprit et la matière
Présentation de l'éditeur   -   Biographie de l'auteur
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
Présentation de l'éditeur
 
 
Alors que la plupart des collections ethnographiques dévoilent des pièces anciennes, la Collection ethnographique de Côte d'Ivoire se concentre sur les années 1950, proposant ainsi une vision moderne de l'art rituel africain. Véritables témoins d'une histoire, les objets, réunis par un seul collectionneur, Jean-Luc Tournier, sont entrés au muséum de Besançon en un tout cohérent et documenté qui permet aujourd'hui de présenter l'origine de chacun des objets et son contexte d'usage. Cet ouvrage est une invitation à découvrir l'esprit et la matière d'une culture à travers ses objets, tant ses conceptions du monde sont différentes de celles dont nous avons l'habitude,
Lire la suite... ]


Image Signes du corps
FALGAYRETTES-LEVEAU Christiane, David Le Breton, Mohamed Kacimi et Jean Yoyotte
 
Signes du corps
 
Détails sur le produit:
 
Relié: 390 pages - Editeur: Editions Dapper (15 septembre 2004) - Langue: Français 
ISBN-10: 2915258058 - ISBN-13: 978-2915258059
FALGAYRETTES-LEVEAU Christiane, David Le Breton, Mohamed Kacimi et Jean Yoyotte: 
Signes du corps
Descriptions du produit: Présentation de l'éditeur
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
 
Présentation de l'éditeur
 
 
Sur tous les continents, depuis la nuit des temps, dans les sociétés dites "traditionnelles", les individus inscrivent à même leur chair des marques, éphémères ou indélébiles, qui affirment une identité, jalonnent une initiation, précisent une hiérarchie, accompagnent une thérapie. Le corps n'atteint sa véritable plénitude, sa dimension sociale, spirituelle, "civilisée", que par cette ornementation peinte, gravée, sertie, par ces interventions et ces transformations artificielles. Tatouage, scarification, piercing, implants, branding, font aujourd'hui surface dans les sociétés dites " évoluées ". Ces pratiques fondées le plus souvent sur une volonté de transgression et de dissidence sont dissociées de toute ritualité sociale ou religieuse. Et vite sollicitées par la mode. Se référant parfois
Lire la suite... ]

Pages 1 2 3 4 5 6 7 8
Recherche
Traductions du site
Menu
Lettre d'information
Liens
Publicités