By continuing your visit to this site , you accept the use of cookies to provide content and services best suited to your interests.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

Art Gallery the Eye and the Hand
Situation : Welcome » Result of the research
Result of the research Result of the research : 'couleurs'

Rabbit mask, Mossi people, Burkina Faso
Rabbit mask, Mossi people, Burkina Faso
€ 4,000.00
Facial Kwele mask with horns, Gabon
Facial Kwele mask with horns, Gabon
€ 150,000.00

On doit à Alexandre Brongniart, directeur de la manufacture de Sèvres de 1800 à 1847, la théorie de la céramique, qu'il a publiée en 1841-1844 dans son Traité des Arts céramiques, ou des Poteries, considérées dans leur Histoire, leur Pratique et leur Théorie. Le premier, il a classé les céramiques en fonction de la porosité / imperméabilité de leur pâte.


Céramique (keramos, argile en grec). Terme générique ayant trait à l'ensemble des objets fabriqués en terre et ayant subi, au cours d'une cuisson à température plus ou moins élevée, une transformation physico-chimique irréversible leur conférant une dureté caractéristique.
Pâtes ouvertes (=poreuses) :   
 -   Terre cuite ou poterie.   

-    Terre cuite à glaçure plombifère.
-    Faïence stannifère.
-    Faïence fine.
-    Pâte siliceuse.
Pâtes fermées (=imperméables) :
-    Grès.

-    Porcelaine
See the continuation... ]


Le pigment est une substance colorée naturelle ou artificielle. Dans la nature cela peut-être le constituant d'un minéral ou bien une substance organique, animale ou végétale, présente dans les cellules d'un organisme vivant et produisant la couleur.En art ou en industrie les pigments sont des poudres, généralement broyées très finement avant d'être mises en suspension dans un liant (ou médium), liquide, plus ou moins fluide, ou visqueux, pour obtenir les peintures, les enduits, ou les encres. Ils sont généralement insolubles dans le milieu se fixant à la surface du support sur lequel on l'applique, contrairement aux teintures qui pénètrent dans les fibres.

Histoire

Les colorants étaient connus et utilisés depuis la plus haute Antiquité. Les Sumériens, Grecs, Romains, Égyptiens, Mayas, etc. les utilisaient abondamment, notamment comme produits cosmétiques.
Cependant, ces colorants, malgré leur très grande efficacité, ne sont plus utilisés car ils contenaient des sels métalliques hautement toxiques comme des arséniates, du carbonate de cuivre ou vert-de-gris, de la céruse sans oublier l'antimoine, le mercure, le plomb, etc.

Botanique

Substance organique produisant la couleur constitutive des éléments de la plante :
    * feuilles : chlorophylle (E140), anthocyanes (E163) (ou lipochromes) rouges, bleus ou violets
    * tronc :
    * racines : carotène (caroténoïdes E160)
Les principaux pigments naturels (colorants) extraits des plantes comprennent :
    * l'indigo tiré de l'indigotier,
    * le
See the continuation... ]


(De l’anglais, signifiant « champ coloré »)

Pratique picturale qui privilégie la couleur et qui consiste à peindre de grandes plages chromatiques posées en aplats, modulées par des effets de matière et ou de dégradés de couleurs. Les œuvres, souvent monumentales, excluent toute forme de figuration, et peuvent mener à une phase méditative. Tout ceci permet d’intensifier la présence de la couleur ainsi que ses qualités formelles (luminosité, expressivité, réalité physique). Les œuvres color field donnent ainsi une sensation d’enveloppement du spectateur, et créent un rapport fort et émotionnel avec lui.

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Paris / masques africains / mask /Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]

C’est en 1951 que le critique d’art Michel Tapié organise à Paris une exposition intitulée « Véhémences confrontées » et qui rassemble entre autres des artistes tels que Camille Bryen, Hans Hartung, Wols, Georges Mathieu, Jackson Pollock, Willem de Kooning, Jean-Paul Riopelle. Les œuvres exposées sont non figuratives et privilégient matières, traces et tâches de couleurs au détriment de la forme. Tapié organisera très vite d’autres manifestations comme « Signifiants de l’informel » retenant plus particulièrement le travail sur la matière de Jean Dubuffet, Jean Fautrier, ou encore d’Antoni Tàpies.
See the continuation... ]


Image Cameroun masks

african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / Afrique / Africa / l'oeil et la main / galerie d'art premier / achat / vente / expertise / expert / exposition / exhibition / collection / collectionneur / Paris / oeuvre / Verneuil / antiquités / antiquaire / musée / museum / masque / mask / statue / sculpture / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
See the continuation... ]

On doit à Alexandre Brongniart, directeur de la manufacture de Sèvres de 1800 à 1847, la théorie de la céramique, qu'il a publiée en 1841-1844 dans son Traité des Arts céramiques, ou des Poteries, considérées dans leur Histoire, leur Pratique et leur Théorie. Le premier, il a classé les céramiques en fonction de la porosité / imperméabilité de leur pâte.

Céramique (keramos, argile en grec). Terme générique ayant trait à l'ensemble des objets fabriqués en terre et ayant subi, au cours d'une cuisson à température plus ou moins élevée, une transformation physico-chimique irréversible leur conférant une dureté caractéristique.
Pâtes ouvertes (=poreuses) :   
 -   Terre cuite ou poterie.   

-    Terre cuite à glaçure plombifère.
-    Faïence stannifère.
-    Faïence fine.
-    Pâte siliceuse.
Pâtes fermées (=imperméables) :
-    Grès.

-    Porcelaine
See the continuation... ]

Le pigment est une substance colorée naturelle ou artificielle. Dans la nature cela peut-être le constituant d'un minéral ou bien une substance organique, animale ou végétale, présente dans les cellules d'un organisme vivant et produisant la couleur.En art ou en industrie les pigments sont des poudres, généralement broyées très finement avant d'être mises en suspension dans un liant (ou médium), liquide, plus ou moins fluide, ou visqueux, pour obtenir les peintures, les enduits, ou les encres. Ils sont généralement insolubles dans le milieu se fixant à la surface du support sur lequel on l'applique, contrairement aux teintures qui pénètrent dans les fibres.

Histoire
Les colorants étaient connus et utilisés depuis la plus haute Antiquité. Les Sumériens, Grecs, Romains, Égyptiens, Mayas, etc. les utilisaient abondamment, notamment comme produits cosmétiques.
Cependant, ces colorants, malgré leur très grande efficacité, ne sont plus utilisés car ils contenaient des sels métalliques hautement toxiques comme des arséniates, du carbonate de cuivre ou vert-de-gris, de la céruse sans oublier l'antimoine, le mercure, le plomb, etc.

Botanique
Substance organique produisant la couleur constitutive des éléments de la plante :
    * feuilles : chlorophylle (E140), anthocyanes (E163) (ou lipochromes) rouges, bleus ou violets
    * tronc :
    * racines : carotène (caroténoïdes E160)
Les principaux pigments naturels (colorants) extraits des plantes comprennent :
    * l'indigo tiré de l'indigotier,
    * le bleu pastel tiré du pastel
See the continuation... ]

(De l’anglais, signifiant « champ coloré »)
Pratique picturale qui privilégie la couleur et qui consiste à peindre de grandes plages chromatiques posées en aplats, modulées par des effets de matière et ou de dégradés de couleurs. Les œuvres, souvent monumentales, excluent toute forme de figuration, et peuvent mener à une phase méditative. Tout ceci permet d’intensifier la présence de la couleur ainsi que ses qualités formelles (luminosité, expressivité, réalité physique). Les œuvres color field donnent ainsi une sensation d’enveloppement du spectateur, et créent un rapport fort et émotionnel avec lui.
See the continuation... ]

C’est en 1951 que le critique d’art Michel Tapié organise à Paris une exposition intitulée « Véhémences confrontées » et qui rassemble entre autres des artistes tels que Camille Bryen, Hans Hartung, Wols, Georges Mathieu, Jackson Pollock, Willem de Kooning, Jean-Paul Riopelle. Les œuvres exposées sont non figuratives et privilégient matières, traces et tâches de couleurs au détriment de la forme. Tapié organisera très vite d’autres manifestations comme « Signifiants de l’informel » retenant plus particulièrement le travail sur la matière de Jean Dubuffet, Jean Fautrier, ou encore d’Antoni Tàpies.
See the continuation... ]

Anne-Louise Amanieu
Ecole du Louvre
Spécialité Arts de l'Afrique
Février 2008

LES PEINTURES DE L'EGLISE ABBA ANTONIOS

Les peintures sur toile de l'église Abba Antonios de Gondar en Ethiopie ont été collectées par Marcel Griaule et son équipe lors de la mission Dakar-Djibouti en 1932. Elles datent sûrement de la fin du XVIIième siècle et mesurent (pour les morceaux installés au Musée du Quai Branly) environ 2,3 mètres de haut. L'ensemble porte les numéros d'inventaire allant de 31.74.3584 à 31.74.3630.

DESCRIPTION

Les peintures de l'église Abba Antonios sont faites à base d'œuf, sur un support de toile. Elles représentent essentiellement des figures de saints ou des épisodes de l'histoire chrétienne (Ancien et Nouveau Testament, écritures apocryphes), disposés dans des registres superposés.
Au Musée du Quai Branly, la totalité de ce qui a été récolté (environ 60m²) n'est pas exposée. Dans la salle consacrée aux peintures éthiopiennes, à droite on peut voir
See the continuation... ]

Sarah Lagrevol
Ecole du Louvre
Spécialité Arts de l'Afrique

INTRODUCTION
    
    L'Ethiopie, vaste pays mentionné dès le Ier siècle dans le récit grec Le périple de la Mer Erythrée, suscite un engouement particulier de la part des Européens.  Cette Ethiopie rêvée continue au Moyen Age avec le mythe du royaume du Prêtre jean.  
Depuis la conversion du pays au IVe siècle de notre ère, le monde chrétien est omniprésent et accompagne les fidèles dans leur vie quotidienne. Le symbole de la croix, marque distinctive des dévots et image de rédemption, est présent sur tous types de supports (peinture, sculpture, décor architectural, objet façonné…) et de nombreuses interprétations lui sont attachées. Ces croix participent aussi par la bénédiction et les pratiques d'exorcisme à protéger les fidèles et à les soigner spirituellement. Les différents types de médecines pratiquées donnent également lieu à la production de rouleaux aux vertus " magiques " qui chassent ou apaisent les esprits habitant le patient.

    De par l'étude de la
See the continuation... ]

See the continuation... ]

Guillaume Apollinaire

Born     26 August 1880(1880-08-26)
Rome, Italy1
Died     9 November 1918 (aged 38)
Paris, France

Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary Kostrowicki, known as Guillaume Apollinaire  Rome, August 26, 1880 – November 9, 1918, Paris) was a French poet, writer and art critic born in Italy to a Polish mother.

Among the foremost poets of the early 20th century, he is credited with coining the word "surrealism" and writing one of the earliest works described as surrealist, the play Les Mamelles de Tirésias (1917, used as the basis for a 1947 opera).

Two years after being wounded in World War I, he died at age 38, a victim of the 1918 Spanish flu pandemic.

Life

Born Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary Kostrowicki and raised speaking French, among other languages, he emigrated to France and adopted the name Guillaume Apollinaire. His mother, born Angelica Kostrowicka, was a Polish noblewoman born near Navahrudak (now in Belarus). Apollinaire's father is unknown but may have been Francesco Flugi d'Aspermont, a Swiss Italian aristocrat
See the continuation... ]

Edvard Munch

Born     12 December 1863(1863-12-12)
Ådalsbruk in Løten, Norway
Died     23 January 1944 (aged 80)
Oslo, Norway
Nationality     Norwegian

Edvard Munch (Norwegian pronunciation: [ˈmuŋk], 12 December 1863 – 23 January 1944) was a Norwegian Symbolist painter, printmaker and an important forerunner of expressionistic art. His best-known composition, The Scream, is part of a series The Frieze of Life, in which Munch explored the themes of life, love, fear, death, and melancholy.

Biography

Youth

Edvard Munch was born in a rustic farmhouse in the village of Ådalsbruk in Løten, Norway to Christian Munch, the son of a prominent priest. Christian was a doctor and medical officer who married Laura Cathrine Bjølstad, a woman half his age, in 1861. Edvard had an older sister, Johanne Sophie (born 1862), and three younger siblings: Peter Andreas (born 1865), Laura Cathrine (born 1867), and Inger Marie (born 1868). Both Sophie and Edvard appear to have inherited their artistic talent from their mother. Edvard Munch was related to painter Jacob
See the continuation... ]

Africa under colonial rule, 1880-1935

Research Director
Professor A. A. Boahen (Ghana)

In February 1976, in Nigeria, a man was arrested at a police checkpoint between Ibadan and Lagos. He was carrying two bags full of bronze sculptures and wood on suspicion of having stolen it affirmât well as the owner. Upon inquiry, the man telling the truth. Recently converted to Islam, he lived and worked in Ibadan at a community center. The effigies of deities carved Yoruba he was carrying had been brought in Ibadan, like many others, by migrant workers to satisfy the spiritual aspirations of these artisans, shopkeepers, civil servants and other migrant workers in their temporary residence. But the leader of the community, having converted to Islam, began in turn to convert their neighbors. Converted in his turn, the suspect heard himself served as symbols of their ancient faith were to disappear to allow the community center to become a dwelling worthy of the spiritual presence of Allah. Unable to consider destroying these objects, he resolved to return to his village, place of origin, where they have since been resettled.

This incident is a perfect example of the evolution of cultural forms and their concrete manifestation and at the same time, the survival or the renewal of cultural values from specific forms of domination, whether of a religious or more clearly social. What remained true in 1976 was even more common during this period particularly dramatic external domination of Africa, which saw the submission of an entire people, its social

See the continuation... ]


The Theodore Monod African Museum, for a long time called museum of Dakar or museum of IFAN, is a museum located in Dakar and part of the fundamental Institute of Black Africa (IFAN), within the University Sheikh Anta Diop.

It is part of official sites receiving writings displayed during Biennial of Dakar.


History

Located on the place Soweto, the building was constructed in 1931 in fashionable Sudanese style then and first sheltered the seat of the Administration Dress rehearsal de l' AOF, then the museum after creation in 1936 by French Theodore Monod de l' Institut of Black Africa (IFAN), which will change name without changing acronym in 1960s. It is only at this instant when collections are really put in the disposition of the public. However the first recording of object dates of 1941.

The museum was renovated in 1995. From January, 2005 till February, 2008, the conservative was Abdoulaye Camara.

For a long time called Africain Art museum, he changes name in 2007, by the presidential decree n ° 2007-1528 of December 13th, 2007 and takes that of Museum Africain Theodore Monod d' Art.

Collections

The museum is devoted to arts and
See the continuation... ]


The Metropolitan Museum of Art is an art museum located on the eastern edge of Central Park, along what is known as Museum Mile in New York City, USA. It has a permanent collection containing more than two million works of art, divided into nineteen curatorial departments. The main building, often referred to simply as "the Met," is one of the world's largest art galleries, and has a much smaller second location in Upper Manhattan, at "The Cloisters," which features medieval art.

Represented in the permanent collection are works of art from classical antiquity and Ancient Egypt, paintings and sculptures from nearly all the European masters, and an extensive collection of American and modern art. The Met also maintains extensive holdings of African, Asian, Oceanic, Byzantine and Islamic art. The museum is also home to encyclopedic collections of musical instruments, costumes and accessories, and antique weapons and armor from around the world. A number of notable interiors, ranging from 1st century Rome through modern American design, are permanently installed in the Met's galleries.

The Metropolitan Museum of Art was founded in 1870 by a group of American citizens. The founders included businessmen and financiers, as well as leading artists and thinkers of the day, who wanted to open a museum to bring art and art education to the American people. It opened on February 20, 1872, and was originally located at 681 Fifth Avenue.

As of 2007, the Met measures almost a quarter mile long and occupies more than two million square feet.
See the continuation... ]


The Quai Branly museum is set on quai Branly in the 7th district of Paris, where was located the Foreign Exchange Market Department. Ambitious project led by Jacques Chirac (passionated by « primitive art ») and realised by Jean Nouvel, it has been unveiled the 20th of June 2006.

History

Jacques Kerchache, art seller and african art expert, tried from the begining of the 1990’s to bring the « primitive arts » into the Louvre museum. In 1990 he signed in the newpaper Libération an article on this topic ; the same year he met Jacques Chirac, then mayor of Paris.

The latter is elected president of the Republic in 1995. As soon as he arrived at the head of the State, he askes for the opening of a primitive art department at the Louvre museum. One year later he announced the project of creation of a new museum, which quickly meet an opposition, especially  with a strike of the personnal of the Man museum in 1999, to stand in the way of the disassembly of the museum’s collections and criticize the primacy of the aesthetic choice instead of the scientific factors.

An architecture competition is sent out in 1999, designating Jean Nouvel as the architect.

This museum is unveiled the 20th of June 2006 by Jacques Chirac, in the presence of Kofi Annan, Rigoberta Menchú, Paul Okalik, Dominique de Villepin, Lionel Jospin and Jean-Pierre Raffarin. The Quai Branly museum has the status of public administratove institution. It’s placed under the guardianship of the Department of Culture and

See the continuation... ]

Georges Braque

Georges Braque, né à Argenteuil (Seine-et-Oise, actuellement Val-d'Oise) le 13 mai 1882 et mort à Paris le 31 août 1963, était un peintre et sculpteur français. Il fut, avec Pablo Picasso, l'un des initiateurs du cubisme.
 
 Biographie
Georges Braque : « Je fuis mon semblable, dans tout semblable il y a un sosie. »

Georges Braque grandit au sein d’une famille d’artisans. Il passe sa jeunesse au Havre et étudie à l'École des Beaux-Arts de 1897 à 1899 dirigé par Charles Lhuillier. Il y fait la connaissance d'Othon Friesz. Sa première formation comme peintre décorateur, il la doit à son père, Charles Braque, entrepreneur-peintre en bâtiment.

À Paris, il suit les cours d'un maître décorateur et obtient son certificat d'artisanat en 1901. L'année suivante, il entre à l'académie Humbert qu'il fréquente jusqu'en 1904. C'est là qu'il rencontre Marie Laurencin et Francis Picabia.


 Du fauvisme au cubisme
Il peint ses premières œuvres sous l'influence de l'impressionnisme jusqu'à ce qu'il découvre au Salon d’Automne de 1905 les toiles d'Henri Matisse et d'André Derain. Puis débute une collaboration artistique avec Othon Friesz avec qui il fait un séjour à Anvers, puis l'année suivante à L'Estaque (Bouches-du-Rhône) d'où il rapporte des tableaux fauves aux couleurs pures et aux compositions géométriques. ( « Souvenirs d'Anvers » ). Ses tableaux sont exposés en mars 1906 au Salon des indépendants.

See the continuation... ]


David Norden
http://users.telenet.be/african-shop/kerchache.htm

In a crucial moment for the world of Tribal Arts, Ana &Antonio Casanovas from Arte y Ritual and Alain Bovis Gallery present two consecutive exhibitions in Paris with a selection of masterworks from the Kerchache collection:

1.”HOMMAGE” June 16-July 22 2006
2. “NIGERIA” September 13th –October 20th 2006

“HOMAGE TO JACQUES KERCHACHE”

WHY?

The Quai Branly

We want to pay an HOMAGE to Jacques Kerchache and , in his name, give support to an important historical event : the opening of the Quai Branly,one of the most important museums in the world dedicated entirely to “les Arts Premiers”. Jacques was first appointed to asses the selection of art works for the “Pavillion des Sessions” in the Louvre Museum which was conceived as an antennae of the Quai Branly.He had a crucial role in the creation of this innovative museum and was an important member of the Acquisition Committee.

See the continuation... ]

Pages 1 2 3 4 5
Search
Translations
Menu
Newsletter
Links
Publicités