En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

African Paris Gallery L'Oeil et la Main. Art premier primitif africain
Résultat de la recherche Résultat de la recherche : 'traditi'

Statue féminine anjenu, Idoma, Nigeria
Statue féminine anjenu, Idoma, Nigeria
45 000,00 €
Masque Kifwebe, Songye, République Démocratique du Congo
Masque Kifwebe, Songye, République Démocratique du Congo
12 000,00 €
Masque Kifwebe
Masque Kifwebe
11 500,00 €

Image Ghana hier et aujourd'hui
FALGAYRETTES-LEVEAU Christiane, COLLECTIF (Auteur)
 
Ghana hier et aujourd'hui
 
 
Détails sur le produit:
 
Relié: 400 pages - Editeur: Dapper (17 mars 2003) - Collection: Beaux-Arts 
Langue: Français - ISBN-10: 290606792X - ISBN-13: 978-2906067929
FALGAYRETTES-LEVEAU Christiane, COLLECTIF (Auteur): 
Ghana hier et aujourd'hui
Descriptions du produit: Présentation de l'éditeur
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
 
Présentation de l'éditeur
 
 
Fondeurs, orfèvres, tisserands, sculpteurs et céramistes ont créé de tout temps au Ghana des objets qui magnifient le pouvoir politique et spirituel. Les œuvres, aux origines diverses, asante, fante, ga, ewe ou brong, sont les reflets des modes de vie et de pensée qui se transmettent d'une génération à l'autre. Le Ghana, anciennement nommé la Gold Coast, a assis, durant des siècles, son rayonnement économique sur le commerce de l'or. La couleur et le symbolisme de ce métal l'associent intimement à la personne de l'Asantehene, le roi des Asante. Les bijoux royaux, de même que ceux des fonctionnaires du palais, objets témoins d'un travail d'orfèvrerie des plus raffinés, côtoient d'autres insignes de dignité investis d'une dimension sacrée, comme les sièges.
La vie spirituelle, qui accorde une large place aux relations avec
Lire la suite... ]


Image Gabon: Présence des esprits
FALGAYRETTES-LEVEAU Christiane, Gérard Delorme, Michel Leveau, Dominique Blanc
 
Gabon: Présence des esprits
 
Détails sur le produit:
 
Relié: 205 pages - Editeur: Editions Dapper (20 septembre 2006) - Collection: BEAUX ARTS - Langue: Français 
ISBN-10: 291525818X - ISBN-13: 978-2915258189
FALGAYRETTES-LEVEAU Christiane, Gérard Delorme, Michel Leveau, Dominique Blanc: 
Gabon: Présence des esprits
Descriptions du produit: Présentation de l'éditeur - Biographie de l'auteur
 
 
 
 
 
Descriptions du produit:
 
 
 
Présentation de l'éditeur
 
 
A travers des œuvres d'une qualité plastique exceptionnelle, l'ouvrage Gabon, présence des esprits, donne une vision d'ensemble de modes d'expression témoins de savoirs ancestraux et de pratiques comptant parmi les plus aboutis des arts africains. Au cœur des relations qui unissent les vivants et les morts, le culte des ancêtres s'appuie sur un objet essentiel, le reliquaire surmonté d'une figure de gardien. Les Fang et les Kota en ont été les sculpteurs les plus inspirés. Les masques, dont les manifestations sont diversifiées, occupent également une place centrale chez la plupart des peuples du bassin de l'Ogooué, punu, lumbu, njabi, vuvi, fang, kota... Utilisés lors de cérémonies cultuelles ou au quotidien, d'autres types d'objets, instruments de musique, cuillers, couteaux,
Lire la suite... ]


Image NDEBELE
COURTNEY-CLARKE Margaret
NDEBELE
Détails sur le produit: Relié: 200 pages - Editeur: Arthaud; Édition: Nouv. éd (10 octobre 2002) Langue: Français - ISBN-10: 2700313488 - ISBN-13: 978-2700313482
 
 Générations après générations, les femmes de la tribu Ndebele en Afrique du Sud ont produit un art riche et vivant. A travers les bijoux en perles et les peintures monumentales sur les murs extérieurs de leurs maisons, elles façonnent un monde de formes dont la magnificence et les audacieux motifs abstraits allient tradition et modernité, avec une dynamique de composition et de couleur qui n'a rien à envier à la peinture occidentale. À l'époque où Margaret Courtney-Clarke travaillait à ce livre -bien avant le bouleversement politique qui a conduit à l'abolition de l'apartheid-, les Ndebele du sud du Transvaal furent contraints par le gouvernement au déplacement vers le territoire nouvellement créé du KwaNdebele. Les photographies présentées ici témoignent d'un peuple qui, malgré une indicible souffrance, n'a pas renoncé à donner éclat et beauté à son environnement
Lire la suite... ]


Image Les guérisseurs de la folie: Histoires du plateau dogon: ethnopsychiatrie
COPPO Piero
Les guérisseurs de la folie: Histoires du plateau dogon: ethnopsychiatrie
Détails sur le produit: Broché: 163 pages - Editeur: Empecheurs Penser en Rond (1 novembre 1998) Collection: Les empêcheurs de penser en rond - Langue: Français - ISBN-10: 2843240263 - ISBN-13: 978-2843240263
Descriptions du produit: Les Dogons qui vivent sur le plateau malien sont célèbres dans toute l'Afrique de l'Ouest pour les savoirs de leurs guérisseurs et de leurs sages. On vient les consulter de partout. Ils sont célèbres, également en Europe à cause d'une des entreprises ethnologiques les plus fameuses - celle de Marcel Griaule, en 1931, à laquelle participa Michel Leiris. Une équipe pluridisciplinaire italienne a créé, en 1979, un Centre de médecine traditionnelle à Bandiagara, qui a permis de recueillir les témoignages de plus de 400 guérisseurs et de les organiser en réseau, en liaison avec des médecins de formation occidentale et des ethnologues. Piero Coppo a collaboré avec cette équipe pendant quatre ans comme psychiatre et consultant de l'Organisation mondiale de la santé. Il nous livre ici un récit où se mêlent l'analyse des différentes formes de folie dans le système de pensée des Dogons, l'histoire des origines telle que la rapportent les conteurs, la manière dont on donne un prénom à un enfant, mais aussi l'histoire plus récente de la saga des Dogons pendant les derniers siècles jusqu'à la Première Guerre mondiale où ils furent recrutés, souvent par la force, dans l'armée française comme tirailleurs. Piero Coppo nous fait assister aux extraordinaires funérailles qui sont faites
Lire la suite... ]


Image DOGON - Images & Traditions
BLOM Huib
DOGON - Images & Traditions
 
Détails sur le produit:
Bassins, Switzerland, 2009 - Relié, dim: 21.59 x 27.94 cm - 399 pages - Langue: Français/Anglais 
ISBN-10: 2839907259 - ISBN-13: 978-2839907255
 
Descriptions du produit:
Livre photos sur la culture dogon, 2 cartes du pays dogon, 80 pages de texte (français & anglais) s'inspirant des nombreuses études ethnographiques qui ont été menées sur place, 240 photos en pleine et double page dont 72 photos de sculptures et de masques. Toutes les photos sont en N&B et sont imprimées sur un papier de première qualité....Pour tous ceux qui s'intéressent aux Dogons, ce livre est essentiel. Il est très bien documenté et fait même référence à des cultes peu connus par les amateurs eux mêmes photos et explications sont remarquables un livre
Lire la suite... ]


Image REGARDS SUR LES DOGON DU MALI
BEDAUX Rogier et VAN DER WAALS Diderik
 
REGARDS SUR LES DOGON DU MALI
 
Détails sur le produit:
 
Rijksmuseum / Snieck, 2004. Couverture rigide. très bel ouvrage sur les Dogon, proposant une vue d'ensemble du patrimoine culturel des Dogon: leur art, leur culture matèrielle, leur architecture et leur histoire. - ISBN 9789053494219
BAY G. Edna
Asen, Ancestors, and Vodun: Tracing Change in African Art
Détails sur le produit: Relié: 188 pages - Editeur: University of Illinois Press (15 avril 2008) - Langue: Anglais 
ISBN-10: 0252032551 - ISBN-13: 978-0252032554
Descrizione libro: Asen, metal sculptures of southern Benin, West Africa, are created to honour the dead and are meant to encourage interaction between visible and spiritual worlds in ancestral rites associated with the belief system known as vodun. Drawing on extensive fieldwork in the former Kingdom of Dahomey, Bay traces more than 150 years of transformations in the manufacture and symbolic meanings of asen against the backdrop of a slave-raiding monarchy, domination by French colonialism, and postcolonial political and social change. Bay expertly reads evidence of the area's turbulent history through analysis of asen motifs as she describes the diverse influences affecting the process of asen production from the point of their probable invention to their current decline in use. Paradoxically, asen represent a sacred African art form, yet are created using European materials and technologies and are embellished with figures drawn from tourist production. Bay's meticulously researched artistic and historical study is a fascinating Présentation de l'éditeur
 
Rijksmuseum voor Volkenkunde, Leyde. Gand: Editions Snoeck,
Lire la suite... ]


Image Terres cuites africaines
BARBIER-MUELLER Jean-Paul, Boris Wastiau, Collectif
Terres cuites africaines: Un héritage millénaire
Détails sur le produit: Relié: 469 pages - Editeur: Somogy éditions d'art (17 février 2009) - Collection: COEDITION ET MU - Langue: Français - ISBN-10: 2757202308 - ISBN-13: 978-2757202302
Présentation de l'éditeur:
La terre cuite n'est pas uniquement synonyme de récipient, d'objet domestique. Elle se décline en une infinité de formes, dues à la docilité de l'argile et à l'extraordinaire fantaisie de ses créateurs. Empreint de sacralité, le réceptacle se déguise et revêt des traits anthropomorphes. Parfois l'argile prend forme humaine, nous trouble en imitant un visage, et devient portrait. Les collections du musée Barbier-Mueller présentent la terre cuite africaine sous ses multiples facettes au travers des cultures disparues depuis des millénaires, mais aussi des traditions intimement liées à la poterie qui perdurent de nos jours. Cet héritage culturel, dont la force symbolique égale la beauté, offre tout à la fois un parcours historique et géographique de l'Afrique, une et multiple. Cette publication, riche de plus de 200 œuvres, est née de la collaboration de nombreux spécialistes du continent africain. De magnifiques photographies anciennes comme actuelles jalonnent cet ouvrage de
Lire la suite... ]


Full text, digitalised by Lies Strijker and presented by the .Centre Aequatoria
Notes on the digitalisation and presentation


[Cover]

[1: empty]

[2]
IMPRIMI POTEST
Kanzenze, 12-2-1952
P. Simeon, o.m.f.
Sup. Reg.

IMPRIMATUR
Luabo-Kamina, 30-5-1952
+VICTOR PETRUS KEUPPENS
Vic. Ap. de Lulua


[3]

BANTU PHILOSOPHY
by
The Revd. Father PLACIDE TEMPELS

(Translated into English from "La Philosophie Bantoue" the French Version by Dr. A. Rubbens of Fr. Tempels' original work. The Revd. Colin King, M.A. Translator.)

With a Foreword to the English Edition by Dr Margaret Read, C.B.E.Ph. D.,M.A., formerly Professor of Education and Head of the Department Of Education in Tropical Areas, The

Lire la suite... ]

Erste Kunst      Primitive Kunst 
Die Ausdrücke erste Kunst und primitive Kunst sind verwendet(angestellt), um auf die künstlerischen Produktionen der "traditionellen" sogenannten Gesellschaften zu bezeichnen, " ohne Schrift " oder "Primitive". Von Ausdehnung bezeichnet der Terminus(Frist) gemeinschaftlich auf die traditionelle künstlerische Produktion der NichtWestkulturen.
 
Der Ausdruck " primitive Kunst ", mit dem Kolonialismus verbunden, ist deutlich pejorativ und ist in Überlebtheit zugunsten " erster Kunst " gefallen seit einigen Jahren. Aber dieser Ausdruck mehr, der ist valorisante, bleibt umstritten, sofern sie auch eine evolutionistische Konzeption und ethnocentriste von Humangesellschaften übersetzte: die Westgesellschaften stellten(führten) eine " gelungene " ersten Künsten " entgegenstehende Kunst " her(herbei), die das Werk der Völker wären, die an einem archaistischen Zustand(Staat) der Menschheit nah geblieben sind. Außerdem unterscheiden sich die wichtigen Formen erster Kunst (in Afrika oder in Ozeanien, zum Beispiel) viel älterer(ehemaligerer) Kunstformen (vorgeschichtliche Kunst oder neolithische Kunst) deutlich. Des
Lire la suite... ]

Art premier
Les expressions art premier et art primitif sont employées pour désigner les productions artistiques des sociétés dites « traditionnelles », « sans écriture » ou « primitives ». Par extension, le terme désigne communément la production artistique traditionnelle des cultures non-occidentales.
L'expression « art primitif », liée au colonialisme est nettement péjorative et est depuis quelques années tombée en désuétude au profit d' « art premier ». Mais cette expression plus valorisante reste controversée dans la mesure où elle traduirait aussi une conception évolutionniste et ethnocentriste des sociétés humaines : les sociétés occidentales produiraient un « art abouti » s'opposant aux « arts premiers », qui seraient l'œuvre des peuples restés proches d'un état archaïque de l'humanité. De plus, les formes majeures d'art premier (en Afrique ou en Océanie, par exemple) se distinguent nettement de formes d'art beaucoup plus anciennes (art préhistorique ou art néolithique). Du point de vue chronologique, l'expression est donc aussi contestable.
Si cette vision est largement remise en cause aujourd'hui, les expressions subsistent notamment dans les pays anglo-saxons. L'appellation « Musée des arts premiers », initialement envisagée, a été abandonnée pour désigner le Musée du quai Branly.
Les expressions « art sauvage », « art tribal », « art ethnographique », « art traditionnel » ou « art archaïque » sont également utilisées, sans être
Lire la suite... ]

 
WHAT IS AFRICAN ART? 

SUPPORT NOTES FOR TEACHER

Learning & Information Department 
Telephone +44 (0)20 7323 8511/8854 
Facsimile +44 (0)20 7323 8855 
education@thebritishmuseum.ac.uk 
Great Russell Street 
London WC1B 3DG 
Switchboard +44 (0)20 7323 8000 
www.thebritishmuseum.ac.uk 
Commemorative head of a Queen Mother
Lire la suite... ]

Etats-Unis
Disney fait don de sa collection d’art africain
Le Journal des Arts - n° 225 - 18 novembre 2005
 
L’important ensemble convoité par le président Jacques Chirac pour Paris va finalement rejoindre la Smithsonian Institution à Washington.
 
WASHINGTON - La Smithsonian Institution, à Washington, vient de recevoir une importante donation : la collection Walt Disney-Tishman d’art africain, un ensemble de 525 pièces estimé entre 20 et 50 millions de dollars (16,7 et 42 millions d’euros). Cet ensemble donné par la Walt Disney World Company va rejoindre le National Museum of African Art de la Smithsonian, qui prépare une exposition majeure de ces pièces pour février 2007.
Paul Tishman, promoteur immobilier new-yorkais aujourd’hui disparu, a commencé cette collection dans les années 1960 avec son épouse Ruth. Au début des années 1980, le Metropolitan Museum of Art à New York marqua son intérêt pour cet ensemble dont il présenta plus de 150 pièces lors d’une exposition spéciale. Mais, en 1987, les Tishman choisirent de vendre leur collection, pour 1 million de dollars, à la Walt Disney Company. La société avait assuré qu’elle l’exposerait dans son parc à thème éducatif d’Epcot Center en Floride, où elle serait vue par un large public. Bien que Disney ait multiplié les prêts aux musées depuis lors, l’Epcot Center n’a montré qu’une poignée d’œuvres, et une grande partie de la collection
Lire la suite... ]

 

Musées

Lire la suite... ]

 

Tribal Art - Jean-Baptiste BacquaLire la suite... ]

Lire la suite... ]

Walker Evans

Walker Evans
Il est né le 3 novembre 1903, à Saint-Louis, Missouri. Il étudie au Williams College en 1922-1923 et à la Sorbonne en 1926. Evans débute la photographie en 1930. Il obtient une bourse de la Fondation John-Simon-Guggenheim en 1940, 1941 et 1959. Il entre au magazine Time en 1945 et à Fortune en 1965. Cette même année, il devient professeur de photographie à l'école d'art de l'Université Yale. Il est mort le 10 avril 1975, à New Haven, Connecticut.
On connaît notamment son travail sur la Grande dépression, participant au programme de la Farm Security Administration. Les images de métayers dans l'Alabama, au même titre que celles de Dorothea Lange, comptent parmi les icônes du monde moderne.
On remarque dans son travail les regards des sujets fixant l'objectif de Walker Evans : ici pas de doute le sujet se sait photographié, pour autant il ne se compose pas un visage de circonstance orné d'un sourire obligatoire. Ici la photographie ne se contente pas de montrer, elle interroge le spectateur, l'américain des années 1930 : si le sujet se laisse photographier dans cette posture, c'est que son regard a quelque chose à nous dire. Ce n'est peut-être plus nous qui le regardons mais lui qui nous accuse.
Cette franchise du photographe préserve une dignité humaine mise à mal par la misère qui se laisse voir dans les vêtements en loques.
Cet aspect de ses photos est
Lire la suite... ]

a
by Peter Walsh
 
"MEMORY: Luba Art and the Making of History," one of the largest and most important exhibitions of African art ever to appear in the Boston area, will be on view at the Davis Museum and Cultural Center from February 5 through June 7, 1998. Organized by The Museum for African Art in New York City, this critically acclaimed exhibition of exceptionally beautiful artworks explores for the first time in an American museum exhibition the intricate and fascinating culture of the Luba of the Democratic Republic of the Congo (formerly Zaire). More than 80 important and beautiful objects are included in the show.
 
Since it opened in New York City in February 1996, MEMORY has received enormous popular and critical praise. The New York Times described it as "everything an exhibition ought to be. Visually riveting and built on a theme as philosophically complex as it is poetic, it has the pace and pull of an unfolding epic... MEMORY... brings to vivid life an art that is both a wonder of formal invention... and a sovereign vehicle for profound ideas."
 
MEMORY will include standing figures, staffs of office, ceremonial weapons, masks, divining tools and amulets as well as fine examples of lukasas, or Luba "memory boards," all of which the Luba used as elaborate visual symbols to record their cultural memories, histories, traditions, and royal lineages. The show and its accompanying catalogue are the culmination of a decade of intense and path-breaking research and study
Lire la suite... ]

The Sejen bird figures of the Senufo People, Ivory Coast
The art of the Senufo people is quite popular nowadays, and their sculpture and masks are found in many European and American collections.  There are about 3 million Senufo living in the north of the Ivory Coast and the southern area of Mali. As in every country that was in touch with Islam and Christianity, many aspects of the traditional "native" culture were destroyed, especially in the 1950's where a new syncretic movment, "Massa or Alkora", was in the area.  There has been much French ethnologic field researchin that region.  Those pioneers had their own methods of acquiring pieces (that's another story).

Lire la suite... ]



"L'Art joue un rôle essentiel dans la vie des Africains et leurs communautés. Il sert beaucoup plus de but essentiel(vital) que simplement pour orner l'environnement humain, comme l'art est d'habitude employé dans les sociétés Occidentales contemporaines.
La beauté de l'art africain est simplement un élément de sa fonction, car ces objets ne seraient pas effectifs(efficaces) s'ils n'étaient pas esthétiquement la complaisance. Sa beauté et son contenu se combinent ainsi pour faire de l'art le véhicule qui assure la survie de la traditions, protège la communauté et l'individu et dit à beaucoup de personne ou les personnes qui l'utilisent. "
 
L'art Tribal grandit rapidement dans la popularité. Un auditoire(une audience) encore plus large a pu aimer(jouir de) ' l'Art Tribal ' des remerciements aux expositions majeures ces dernières années à Londres, Paris, Berlin, Munich et Düsseldorf. 
   Au début du 20ème siècle, cependant, l'Art Tribal réveillait déjà une grande excitation parmi des artistes et des collectionneurs d'art. À la fois comme l'art primitif était toujours considéré comme le produit innocent de peuples
Lire la suite... ]

Pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Recherche
Traductions du site
Menu
Lettre d'information
Liens
Publicités