En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

African Paris Gallery L'Oeil et la Main. Art premier primitif africain
Situation dans le site : Magasin » KWELE » Masques » Masque facial à cornes Kwele, Gabon
 

Masques



 

Masque facial à cornes Kwele, Gabon

150 000,00 €
Masque facial à cornes
Kwele, Nord-est du Gabon
H33 cm
Bois, pigments noirs, kaolin



Les cornes recourbées et facettées de noir et de blanc reprennent ici le motif cordiforme du visage. La couleur blanche est un symbole de clarté et de lumière, éléments essentiels dans la lutte contre les maléfices. Le visage reprend les formes caractéristiques des kwele: un visage légèrement concave et des yeux en saillie étirés jusque sur le bord extérieur du masqueSeuls quelques masques, comme c'est le cas de celui-ci,  sont dotés de fentes au niveau des yeux assurant la vision du danseur (plus souvent ils sont simplement exhibés lors des fêtes et donc dépourvus d'orifices).

Les rares masques kwele (ethnie du Nord-est du Gabon) sont associés au culte bwete, dont les rites sont destinés à éloigner les sorciers. Ils servent aussi pour les levées de deuil et les fêtes initiatiques. Incarnation des génies bienveillants de la forêt, ils portent des traits animaux ou humains , ou parfois une combinaison de ces deux formes.

On ignore la signification des masques à visage humain et cornes recourbées: ils ont été interprétés comme des représentations d'antilopes ou de bélier, sans que soit élucidée la cosmogonie sous-tendant ces formes.

Le contraste entre les couleurs, les lignes noires suivant la courbe des cornes et l'écho entre les arcades et la courbure des yeux confèrent à ce masque toute sa beauté plastique. Ce masque, d'une rare qualité, surprend également par la souplesse de ses volumes, la précision de ses détails, comme la légère courbure du visage ainsi que par le mouvement parallèle de des cornes et de la forme en coeur du visage.




african art / art africain / primitive art / art primitif / arts premiers / art gallery / art tribal / tribal art / l'oeil et la main / galerie d'art premier / Agalom / Armand Auxiètre / www.african-paris.com / www.agalom.com
 
Panier
Informations
Catalogue
Recherche
Traductions du site
Menu
Lettre d'information
Liens
Publicités
var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-5612308-4']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();