En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

GALERIE ART PREMIER AFRICAIN GALERIE ART PRIMITIF AFRICAIN AFRICAN ART GALLERY

African Paris Gallery L'Oeil et la Main. Art premier primitif africain
Situation dans le site : Magasin » BAMBARA » Masques » Masque cimier Ciwara, Bambara, Mali
 

Masques



 

Masque cimier Ciwara, Bambara, Mali

25 000,00 €

Hauteur 50 cm
Bois, perles, patine
Parmi les sociétés d'initiation, le Ciwara occupe une position particulière. Il s'agit d'un culte (jo) avec un sanctuaire (ciwara so) et des objets sacrés (boliw). D'autre part, c'est une société d'initiation dont les femmes ne sont pas exclues: elles participent largement aux rites, assurent la chorale, peuvent approcher les boliw, sinon les toucher, et peuvent manger la viande des sacrifices.

L'étude la plus fouillée consacrée au Ciwara est certainement l'ouvrage de Dominique Zahan, Antilopes du soleil (1980). C'est un travail considérable, minutieux, qui comporte de nombreuses descriptions très précises, y compris une carte de la distribution du culte sur une bonne partie du partie du territoire malien en 1958. L'auteur a publié 538 dessins reproduisant des cimiers du Ciwara repérés dans les collections, les répartissant par style. On peut ainsi constater l'extraordinaire recherche formelle réalisée non par un artiste particulier mais par l'ensemble des sculpteurs de "têtes" de Ciwara.

Les fameux cimiers-antilopes du Ciwara, d'une rare élégance, sont parmi les pièces d'art africain les plus connues au monde depuis l'envoi du Capitaine Archinard d'une de ces pièces au Musée d'Ethnographie du Trocadéro en 1882, des milliers de Ciwaraont été acquis par les collectionneurs privés et publics de par monde entier.

Largement répandu au Mali sous des formes diverses, le Ciwara a connu un déclin progressif et aujourd'hui, il n'est plsu guère en vigueur que dans quelques villages. Cette défection s'explique par les facteurs habituels: l'exode saisonnier des jeunes, la progression de l'Islam, et le commerce d'objets d'art. Mais il s'en ajoute un autre, propre à cette institution: l'introduction de la charrue attelée. La fonction première de cette société était, en effet, de stimuler le travail à la houe.

Il existe deux catégories principales: les verticaux (à laquelle appartient cet exemplaire) et les horizontaux. Il existe également des sous-catégories en fonction du style de sculpture.

Notre exemplaire, un masque mâle, appartient au style de Ségou. Le mâle est représenté sous la forme de l'hippotragus antilope-cheval). Son corps, doté d'un sexe fortement marqué, s'inscrit dans un petit rectangle formé par les 4 pattes droites. La courbure du cou, particulièrement gracieuse, fait écho à celle de la partie supérieure de l'encolure, elle très travaillée, par un système complexe d'ajours. Les placages de métal évoquent quand à eux les masques marka. Les incisions notant les détails du corps de l'animal, comme le tournoyement des cornes, sont particulièrement fines et participent de l'élégance générale de l'oeuvre.

De superbes exemplaires sont conservés au musée Rietberg de Zürich, publiés à l'occasion de l'exposition "Bamana, un art et savoir-vivre au Mali" en 2003, en collaboration avec le Museum for African Art de New York.




cimier ti wara  ty wara galerie Masque cimier Gazelle Ciwara Bambaras Bamanas  Mali Ethnie Bambara  Bamana Ti Wara  Tji Wara Ci-wara Ci Wara tiwara ti wara thi wara mali bambara bamana mala art tribal wood Ti Wara Tji Wara Ci Wara

 
Panier
Informations
Catalogue
Recherche
Traductions du site
Menu
Lettre d'information
Liens
Publicités
var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-5612308-4']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();